Skip to main content

«Peau noire, cheveu crépu : l’histoire d’une aliénation»

Le livre de Juliette SMERALDA, sociologue martiniquaise aborde le défrisage sous un angle sociologique et met en corrélation le défrisage et le colonialisme. Selon elle, certaines femmes se défriseraient, de façon inconsciente, pour être dans la norme et se rapprocher ainsi des canons de beauté caucasiens. Elle nous a donné à réfléchir sur notre capacité à […]

Lire la suite