Green Mood

Le jardinage écologique !

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest


© Stefan Körber

Le printemps est là, et avec lui l’envie de jardiner ! Alors allez-y : faites vous plaisir, le tout avec écologie ! Comment ? Et bien évitez les pesticides, utiliser le savon noir comme anti-pucerons, achetez des coccinelles, et pour les mauvaises herbes, rien de tel qu’un arrachage à la main… Et oui, on a rien sans rien, alors profitez bien des ces doux rayons de soleil et offrez-vous des fleurs : voici venu le temps des tulipes !!!

Ô Jardin d’ornement

  • « Sans rechercher l’impeccable gazon anglais qui réclame trop de tontes et d’arrosage, votre petit coin de prairie a peut-être besoin d’un peu d’entretien avant les floraisons de printemps. Commencez par passer le râteau scarificateur pour éliminer les mousses qui asphyxient l’herbe. Un bon exercice, car il faut insister… Si certaines parties sont pelées, griffez superficiellement et semez un mélange résistant au piétinement (fétuques, pâturin + un peu de trèfle blanc). Passez un coup de râteau pour enterrer les graines, recouvrez d’une fine couche de compost mûr tamisé et damez. µ
  • Vos rosiers ne demandent qu’à resplendir et embaumer votre jardin. Mais ils ont quelques exigences, notamment sur le plan de la nourriture : dès maintenant, taillez-les et apportez-leur généreusement du compost que vous épandrez au pied de la plante, sur 5 à 10 cm d’épaisseur, après avoir biné le sol. Plus tard, au printemps, vous pourrez compléter par une ou deux pulvérisations de purin d’ortie (dilué à 5 %).
  • Ô Potager

  • Semez en pleine terre : arroche, carotte, cerfeuil, épinard, fève, laitue, oignon, panais, persil, poireau, pois, roquette.
  • Plantez en pleine terre : ail rose, échalote, asperge, oignon jaune, pomme de terre (en climat doux).
  • Plantez les laitues de printemps semées en février sous abri ou achetées en mottes.
  • Certaines cultures ne trouveront place au potager qu’à la fin du mois de mai, voire au mois de juin, comme les courges. Pour préparer à ces plantes gourmandes un sol propre et fertile, semez un engrais vert à croissance rapide comme la phacélie ou la moutarde : après avoir ameubli la terre, semez à la volée (15 g/10 m2), tassez avec le dos du râteau ou le rouleau. Deux semaines avant la plantation des courges, fauchez, laissez sécher 1 à 2 jours, enfouissez en surface. »
  • Source : Terrevivante.org

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *