Conseils Cheveux

Les clés pour réussir ma transition capillaire

Prendre soin de ses cheveux, c’est aller chez le coiffeur au moins 1 fois tous les mois, faire des brushing, des soins, masques, bain d’huile, … FAUX !
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Comment passer du chimique au naturel pour mes cheveux ?

Prendre soin de ses cheveux, c’est aller chez le coiffeur au moins 1 fois tous les mois, faire des brushing, des soins, masques, bain d’huile, … FAUX !
Reprenons les bases ensemble. Prendre soin de ses cheveux, c’est les débarrasser de tout ce qui n’est pas dans leur nature.
Comment ? Parlons transition capillaire vers le naturel !

Dans cet article, nous allons décortiquer les bienfaits de la transition capillaire, les étapes clé pour la réussir mais aussi les difficultés que vous pourrez rencontrer pendant votre cheminement vers une routine 100% naturelle.

  1. La Transition capillaire : Késaco ?

Une transition capillaire c’est tout simplement : passer d’une routine cheveux dite « chimique » à une routine 100% naturelle. Alors : Adieu les shampoings gorgés de silicones, aux colorations et aux balayages chimiques qui abîment votre fibre capillaire… Et bonjour les cheveux régénérés et aérés. 

Le but ?
Découvrir la vraie nature de vos cheveux et leur beauté 100% naturelle !

  1. Combien de temps dure une transition capillaire ?

Il faut prendre en compte différents critères : votre type de cheveux, leur état de santé ainsi que votre routine et les produits que vous avez l’habitude d’utiliser.

Cheveux pas (trop) abîmés : Entre 1 et 4 mois.

Cheveux fragiles, cassants ou abîmés, défrisés à crépus, décolorés : Soyons honnêtes… Cela prendra un peu plus de temps. Cela peut s’étaler sur plusieurs mois voire sur 1 à 2 ans.

  1. Les 6 étapes clés pour réussir votre transition capillaire

Première étape : Faire le tri

Pour ne pas être tenté de repartir vers votre masque qui rend vos cheveux tout doux (pendant 2 jours), n’hésitez pas à jeter/donner les cosmétiques chimiques bourrés de pétroles, de silicones, de quats. 

Deuxième étape : Couper les pointes

Parfois il faut savoir renoncer pour mieux repartir ! C’est le cas ici. Couper quelques centimètres vous permettra de repartir sur une base saine.

Un cheveu est une matière morte, ce qui signifie que s’il est abîmé, fourchu, vous ne pourrez pas le réparer, même si vous passez au naturel.

Troisième étape : La clarification

Étape obligatoire pour démarrer votre transition. Elle permet de détoxifier vos cheveux de tous les produits chimiques que vous avez utilisés dans votre ancienne vie. Vous avez le choix entre :

  • La méthode douce : Masque à l’argile :

Mélangez votre argile préférée à de l’eau, un hydrolat ou une infusion de plantes. Puis, appliquez votre mélange sur vos cheveux humides (de la racine à la pointe). Laissez poser environ 30 minutes

On rince, on essore et on hydrate !
Pour fermer les écailles de vos cheveux vous pouvez utiliser une eau de rinçage vinaigrée (2 cuillères à soupe de vinaigre dans 500ml d’eau froide).

Et pour sceller l’hydratation, le masque soin sublimateur est votre meilleur allié, couplé à la synergie d’huiles noireÔnaturel.

  • La méthode forte : Shampooing + bicarbonate :

C’est simple comme tout !

1 cuillère à café de bicarbonate de soude + votre shampooing naturel habituel (PREMIÈRE MOUSSE va soigner tout en éliminant les résidus néfastes).

Frictionnez délicatement votre cuir chevelu avec le mélange. Appliquez également sur les longueurs. Laissez poser 10 minutes. Bien rincer à l’eau tiède (jamais chaude).

Faire suivre IMPÉRATIVEMENT d’un soin hydratant et/ou nourrissant pour contrer le côté asséchant du bicarbonate. Notre masque soin sublimateur est votre allié couplé à la synergie d’huiles capillaires noireÔnaturel.

À répéter toutes les 3 semaines environ.

Quatrième étape : Choisir un shampooing adapté, bio liquide ou solide

Pour cette étape, c’est simple : le shampooing PREMIÈRE MOUSSE est votre meilleur allié.

C’est le Shampooing Purifiant qui fait des miracles dès la première utilisation !
Des gouttes de romarin pour apaiser et assainir délicatement le cuir chevelu. Un nuage de poudre de Maca et de Tulsi pour freiner la chute et stimuler la pousse. Une cuillère d’huile de Babassu pour nourrir en profondeur votre fibre capillaire. Une bonne dose d’Aloe Vera pour l’hydratation et la douceur. Enfin de l’huile d’Hibiscus pour vous débarrasser des pellicules et favoriser la pousse.
En plus, il est certifié ECOCERT, comme le reste de nos produits d’ailleurs !

Cinquième étape : Prenez soin de vos cheveux au quotidien


Il ne faut pas arrêter de les nourrir et hydrater vos cheveux. Il faudra continuer à appliquer régulièrement :

  • Votre après-shampoing : 
  • Votre masque capillaire : Masque soin sublimateur
  • Votre bains d’huiles : Synergie d’huile capillaire

Sixième étape : Trouver la brosse parfaite


Choisir une brosse en fonction de votre type de cheveux, idéalement en poils naturels. Profitez de ce temps dédié au brossage pour réaliser un massage du cuir chevelu. En plus d’être agréable, cela favorise la circulation sanguine et stimule la croissance des cheveux.

Point sèche-cheveux

Vos cheveux ont besoin d’air, laissez-les sécher à l’air libre.
Si c’est trop compliqué de dire adieu au sèche-cheveux, diminuez la chaleur au maximumet n’insistez pas sur vos racines. Cela agresse votre cuir chevelu… et pour se défendre, il produira du sébum.
Même chose pour le lisseur/fer à cheveux.

  1. Difficultés que vous pourrez rencontrer dans votre cheminement vers le naturel

Tout changement a des conséquences, mais n’abandonnez pas en si bon chemin !

  • Aimez vos cheveux au naturel, ils vous le rendront !
  • Ne les lavez pas immédiatement, s’ils deviennent gras.
  • Ne paniquez pas si vous les voyez moins lisses et emmêlés, vos cheveux se réveillent juste de toutes ces années de torture.

En résumé, pour réussir sa transition capillaire du chimique vers le naturel, il faut…

  1. Se débarrasser des produits qui ne font pas du bien à vos cheveux (malgré les apparences)
  2. Choisir de bons produits naturels. noireÔnaturel vous propose une gamme complète pour démarrer votre transition dès maintenant.
  3. Éliminer les produits chimiques avec la clarification.
  4. Couper (juste un peu) les fourches ou les cheveux abîmés.
  5. Persévérer
  6. Déterminer son type de cheveux après la phase de mise à nu et coupe
  7. Apprendre à aimer son type de cheveux au naturel et y appliquer des soins adaptés
  8. Faire le point après 4 semaines de cure et 8 semaines de soin

Vous hésitez encore ?

Discutons-en ensemble. Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et posez-nous toutes vos questions, nous nous ferons une joie d’y répondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *