Skip to main content

L’huile Carapate, une huile oubliée…

… »Je n’oublie pas mes cheveux :
Les cheveux des communautés noires, souvent secs, nécessitent un entretien particulier. D’autant plus pour celles et ceux qui ont recours aux défrisages ou autres produits chimiques qui agressent le cuir chevelu. On passera sur les détails des joies matinales du démêlage de cheveux crépus.

Pour y remédier sans se ruiner en coûteuses séances de coiffure ni en produits estampillés « miracle », rien ne vaut l’huile de carapate, que l’on retrouve surtout en Guadeloupe.
Produit naturel, bon marché, et accessible, l’huile de carapate hydrate et assouplit remarquablement les cheveux. Une application quotidienne, pour les cas les plus graves, ou une par semaine pour « l’entretien », permet d’éliminer rapidement les problèmes de pointes sèches. Finis aussi les cheveux cassants restés dans le peigne ou encore éparpillés sur le sol. En consolidant la fibre capillaire, l’huile permet aux cheveux de rester là où ils devraient être, c’est-à-dire sur le crâne.

L’huile de carapate assouplit les cheveux et facilite le coiffage © RFO

Introduite par les premiers habitants des Antilles, les indiens Caraïbes, l’huile de carapate possède aussi des vertus anti-inflammatoires. Les Caraïbes s’en servaient pour se protéger contre les piqûres d’insectes et les démangeaisons diverses. Ils la mélangeaient souvent au roucou, un pigment rouge, et s’enduisaient de ce mélange pour dessiner leurs peintures de guerre.

Aujourd’hui l’intérêt de cette huile s’est principalement réduit à ses propriétés hydratantes. Elle se prépare en faisant bouillir les graines et en récupérant l’huile qui flotte à la surface de l’eau. Le plus simple reste encore de faire confiance aux professionnels et de se fournir en pots tout faits. Le résultat sera inchangé.

Ou s’en procurer ?
Si le Msindzanu reste très difficile à se procurer en dehors des Comores ou de Mayotte, l’huile de carapate et le monoï sont accessibles un peu partout, tant dans les magasins spécialisés qu’en grande surface. Des sites Internet offrent également d’en commander facilement, et déclinent souvent les produits sous diverses variantes. Les vacances sont donc l’occasion rêvée de les essayer… »

Srce RFO « Belle au Naturel »

Une réponse à “L’huile Carapate, une huile oubliée…

Laisser un commentaire