Skip to main content

L’interview exclusive de Hairy Taj par NoireôNaturel !!!

Copyright Hairy Taj

On ne présente plus Taj de Chez Hairy Taj, professionnel de la coiffure afro (et maquilleur) qui a pignon sur rue et est à la tête de 3 salons à Paris, au Kremlin Bicêtre et du dernier né ouvert cet été à Bagneux.

Hairy Taj, parlez nous de votre parcours, depuis quand avez-vous fait du peigne votre outil de travail ?

Je suis dans l’univers de la coiffure depuis plus de 20 ans, coiffeur diplômé depuis 15 ans.

Depuis quand vous intéressez-vous au cheveu afro naturel ?

Depuis douze ans. Le déclic s’est produit lors d’un voyage au USA où j’ai rencontré une sommité, un des pionniers de la coiffure afro (et équitable, quelqu’un pour qui l’humain compte plus que le tiroir caisse) et un à Londres lorsque je me suis rendu dans le salon undordment qui lui s’intéresse au cheveu crépu depuis 10 ans déjà et propose aux clientes des soins appropriés et biologiques tout en les informant sur la spécificité de leur cheveu. Cela a été une révélation, cela m’a conforté dans le fait que le défrisage n’était pas forcément une fin en soi, ce que j’avais par ailleurs à l’esprit depuis quelques temps face au ravage causé par le défrisage pour certaines de mes clientes.

Que proposez-vous aux clientes « naturelles » ?

Je leur propose un forfait horaire de 60€ comprenant le diagnostic du cheveu, le soin suivi du coiffage selon les désirs de la cliente.

En fonction du besoin capillaire de la cliente,  je lui propose les soins adéquats, à savoir :

  • Soin pour cheveu sec
  • Soin pour cheveu dévitalisé
  • Soin spécifique au cuir chevelu
  • Soin réparateur pour l’élasticité
  • Soin réparateur pour cheveux poreux
  • Soin antipelliculaire

Le cheveu naturel est un cheveu particulièrement sec, quels conseils pouvez-vous donner aux lectrices de NoireôNaturel ?

Il faut veiller à une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’à un apport hydrique suffisant. En fait, le corps étant constitué de 70% d’eau, et les déperditions au quotidien étant nombreuses, il est important de réhydrater régulièrement notre corps en buvant, que ce soit sous forme d’infusions, de jus de fruit ou de potages. L’essentiel est de se réhydrater.

La déshydratation assèche notre épiderme mais également notre cheveu ! En effet, le cheveu négroïde étant constitué de glandes sébacées paresseuses, il est par conséquent sec et la déshydratation et les ambiances confinées de nos bureaux n’arrangent rien.

Les soins en salon de coiffure peuvent vous aider à soigner vos cheveux. Des soins peuvent et doivent être pratiqués à la maison entre chaque séance chez le coiffeur.

Copyright Hairy Taj « Séance relooking »

Quels sont les soins maison à réaliser pour pallier cette sécheresse capillaire ?

Si vous souhaitez faire des soins à domicile, il faut veiller à utiliser des produits qui soient hydratants, des sprays dont les solutions ont une phase aqueuse, ainsi que des émulsions. En effet, les émulsions riches en eau et en agents hydratants, elles aideront notre cheveu dont la structure est hélicoïdale à se démêler, en éliminant les noeuds et de ce fait en facilitant  le coiffage. L’usage de crème nourrissantes peut également être préconisé.

Veillez cependant à ne pas utiliser de beurre de karité pur et en trop grande quantité. Cela alourdirait votre cheveu et l’étoufferait au lieu de l’hydrater. Mieux vaut en diluer une noisette dans une huile capillaire nourrissante avant de l’appliquer.

Bien au-delà des soins hydratants à appliquer, la phase du shampoing est une phase très importante trop souvent négligée par les clientes. Celui-ci doit être réalisé au plus tard tous les 10 jours.
En effet, la pollution, et toutes les impuretés présentes dans l’air ambiant, sans parler des différents cosmétiques appliqués bien souvent en « trop grande quantité » et de la transpiration forment un « joyeux » bouillon de culture et
« pollue » notre cuir chevelu qui s’asphyxie et s’intoxique. Le cheveu a alors du mal à « respirer » et le « terreau » représenté par notre cuir chevelu ne peut remplir son rôle convenablement. Inutile alors, de s’étonner si notre cheveu devient terne, plat et à l’air sans vie !!!

Il est important de bien faire son shampoing en utilisant des shampoings à base lavante douce. Il est important également de se faire conseiller son shampoing par un professionnel, en effet, trop souvent les clientes confondent un cheveu sec et un cheveu dru.

Les compléments alimentaires et les protections anti-uv sont bénéfiques pour nos cheveux. Le choix du conditionner est également très important !!! Là encore l’avis du professionnel est très important, chaque cheveu est unique ! Les grandes surfaces ne sont pas les meilleurs pourvoyeurs de soins spécifiques. Chaque cliente est unique !!!

Taj, que pensez-vous des cosmétiques bio ? Et pensez-vous qu’ils puissent être adaptés au cheveu crépu, frisé ou bouclé ?

En tant que professionnel, je recherche l’efficacité des produits, et certains cosmétiques utilisés dans mon salon sont composés de produits de synthèse. Leur efficacité est irréprochable. Mon savoir-faire et mes compétences professionnelles, me donne la faculté de minimiser voir d’annihiler les effets secondaires des substances alcaline ou acide que j’utilise quotidiennement.

Mais je pense que les cosmétiques bio sont tout à fait adaptés au cheveu crépu et à la peau noire.

Cependant, entendons nous bien « bio » ne veut pas dire que le produit est neutre. Un produit neutre a des pouvoir très limité, par conséquent pour agir il doit étre soit alcalin soit acide. L’emploi d’un produit actif même biologique dans de mauvaises conditions causerait des dégâts identiques à ceux découlants d’éventuels produit conventionnels.

Les consommatrices doivent donc rester attentives à cette règle élémentaire de chimie. Je n’ai pas encore eu l’occasion
d’ utiliser des cosmétiques bio au salon, mais si on me présentait un shampoing bio avec lequel j’obtiendrais les mêmes, voire, de meilleurs résultats qu’avec un shampoing conventionnel, je l’adopterai sans hésitation !!!

Je propose par ailleurs à mes clientes des bains d’huile et des gommages 100% naturel !!! Taj tient jalousement à garder le secret de ses élixirs capillaires, mais ce que je peux vous dire, c’est qu’il les mitonnent lui-même dans sa cuisine et que le bain d’huile est pour sa part composé d’ail, de gingembre et d’une vingtaine d’ingrédients comestibles dont au moins 6 huiles végétales.

[Et ne vous fiez pas à l’apparence gluante et visqueuse du bain d’huile que Taj vous mettra sur la tête, aussi bizarre que cela puisse paraître et même si la texture vous fait davantage penser à du pétrole qu’à une synergie d’huiles, vos tortilles en ressortiront souples, vives et vous les entendrez en redemander !!! NDLR]

Que répondriez-vous à vos détracteurs ou même à de future clientes s’étonnant du fait que vous soignez les cheveux naturels alors même que vous pratiquez des défrisages ?

Je ne juge pas mes clientes, je suis profondément convaincu et militant pour valoriser et encourager les femmes noires à arborer leur afro ; mais je suis respectueux du choix de chacune.

Avec le temps et la confiance, je proposerai toujours à ma cliente le meilleur choix santé pour son cheveu. Je ne suis pas partisan du défrisage à tout prix sur un cheveu complètement atrophié ! Je propose des soins et des services qui ne mettent pas la santé du cheveu en péril.

Je suis avant tout un technicien de la coiffure et c’est pourquoi, toutes les techniques et tous les choix sont proposés dans mon salon.

Et l’avantage de mon salon dont la clientèle « naturelle » avoisine les 30%, c’est qu’une cliente qui passe le pas de mon salon aura une alternative si elle souhaite arrêter le défrisage, et ça, c’est je pense unique sur la place parisienne !!!

Hairy Taj, le mot de la fin ?

Les femmes qui opèrent un retour ô naturel ne doivent pas s’éloigner trop longtemps des salons de coiffure. De fait leur cheveu sera moins sujets aux différentes problématiques que connaît un cheveu altéré chimiquement, mais il n’en reste pas moins fragile, et un diagnostic régulier lui permettra de recevoir les soins adéquats qu’il soit réalisé au salon ou au domicile de la cliente.

Ne pas hésiter à aller sur des sites d’informations dont le web regorge même si je l’avoue j’ai un faible pour le concept de NoireôNaturel qui est réellement novateur en la matière ! En effet, c’est une véritable mine d’informations, et le concept est très original, personne n’avait jusque là allié les spécificités afros et les cosmétiques bios. De plus le fait de pouvoir glaner des infos soit sur le site soit en parcourant les différents liens est une aubaine pour les lecteurs. Cela permet une véritable autonomie et un approfondissement possible de tous les sujets traités.

Pour les salons professionnels, je vous recommande capilocks et Mme gilette Yota Curve à Paris.

Et enfin, soyez attentives, Hairy Taj nous promet de belles surprises pour 2010, nous ne pouvons pas tout vous dévoiler, mais disons que nos cheveux devraient être traités avec encore plus de naturels…mais chut !!!

Copyright NoireôNaturel, copyright Karambole. Interview réalisée par Karambole pour NoireôNaturel, attention ce texte comme tous les textes présents sur ce site sont soumis à droits d’auteur, reproduction strictement interdite.

Une réponse à “L’interview exclusive de Hairy Taj par NoireôNaturel !!!

Laisser un commentaire